RASA agrandi son champ d’activité également dans la recherche agricole. Tamat et ICCV, partenaires dans RASA BF, en collaboration avec l’Institut National de l’Environnement et de la Recherche Agricole (INERA) sont en train de préparer un projet de recherche sur la “Gestion durable des terres et à l’amélioration des produits horticoles avec la technique de la “butte sandwich” dans les zones urbaines et péri-urbaine ».

Il s’agit d’un projet de recherche visant à analyser les facteurs limitant du développement de l’horticulture au Burkina Faso, parmi lesquels sont identifiés: la faible fertilité des sols et la disponibilité de l’eau, ce dernier lié à l’amélioration du travail des femmes. Dans ce contexte, l’hypothese est que la « butte sandwich » peut être une solution, en l’adaptant et en la diffondant dans le contexte du Burkina Faso.

Le projet de recherche poursuit plusieurs objectifs, tous en conformité avec les plans de développement agricole du pays. Mais avant tout, Tamat vise à tester scientifiquement les performances de production que les groupements d’agriculteurs adhérant à RASA sont en train de souligner, en particulier: la réduction de l’approvisionnement en eau et de la fréquence de l’irrigation, l’augmentation des rendements d’environ 50% et l’augmentation la rentabilité de la culture.